Le flashback

Le Club qui illumine vos nuits

« Choose France », une France attractive malgré les mouvements sociaux

Emmanuel Macron et le gouvernement reçoivent ce lundi à Versailles près de 200 patrons Français et étrangers. Ensemble, ils insistent sur l’attractivité de la France (et ce malgré les mouvements sociaux).

À la veille du Forum économique mondial (WEF), « Choose France » affiche l’orientation résolument favorable des autorités françaises. Ce, dans monde des affaires et pour la troisième fois consécutive. L’événement propose encore une fois de tisser des liens et d’annoncer des investissements.

La France, une destination attractive pour les investisseurs étrangers

Le président et le Premier ministre Edouard Philippe seront présents sous les ors du château de Versailles. Aux côtés de 19 membres du gouvernement, ils accueilliront de grands groupes américains tels que Coca-Cola, Snap Inc, Google, Fedex… Mais aussi des entreprises asiatiques dont Toyota, Hyundai Motors, Samsung Electronics… Finalement, des sociétés européennes telles que ING Bank, Rolls Royce, EY…

Plus de 400 rencontres bilatérales, 2 ateliers sur «l’industrie du futur » et les « chaînes de valeur durables » seront organisés. Ils se feront avant l’introduction du dîner prévu par Emmanuel Macron.

L’enjeu : relever le défi du poids du facteur environnemental qui augmente dans les critères d’achat des entreprises.

Avec l’événement « Choose France », la France se dit « très bien placée » pour relever ce défi. En témoigne la progression de son classement en termes de « dynamique positive » (passé du 22ème au 15ème, selon la publication effectuée par le WEF).

Un communiqué de la Présidence de la République souligne d’ailleurs que pour encourager les entreprises étrangères à investir encore plus en France, le gouvernement poursuivra le travail de pédagogie sur les transformations et les réformes menées en France. L’objectif étant de conforter ce dynamisme positif.

Une étude commandée pour l’occasion (par l’agence de promotion de la France à l’étranger, Business France) a démontré que la France figure parmi les meilleures destinations pour les étrangers en Europe(derrière le Royaume-Uni et l’Allemagne).

L’attractivité de la France face à la grève


La France se stabilise à un niveau d’attractivité élevé. Cette attractivité est confirmée par près de 87% des cadres dirigeants à l’étranger (soit 13% de plus qu’en 2016).

Le sondage s’est effectué au cours du dernier trimestre 2019. Il s’agissait de questionner 573 cadres dirigeants de différentes origines. Ont été inclus de leaders d’Allemagne, du Royaume-Uni, des Emirats Arabes Unis, des Etats-Unis, de la Chine et de l’Inde.

Ces derniers affirment notamment que le territoire propose d’un « environnement juridique et fiscal des affaires stables » ou encore d’un « environnement juridique et fiscal des affaires facile à comprendre ».

71% des investisseurs pensent toutefois que les grèves contre la réforme des retraites, actuellement en cours, pourraient avoir un impact négatif sur l’attractivité de la France. Les grèves de transport à titre d’exemple qui ralentissent l’activité économique du pays. A citer le mouvement des « gilets jaunes » de l’hiver 2018/2019. Mais comme souligne le directeur général de Business France, il est question de savoir comment le mouvement se termine.

La probabilité : la rupture avec le scénario habituel des précédents quinquennats où l’élan réformiste s’arrête en espace de 2 ans sur un os (les fondamentaux de la réforme passent).