Le flashback

Le Club qui illumine vos nuits

Partir en voyage en camping car

Avec la crise sanitaire, tout le monde a pris de nouvelles habitudes de vie. Bien sûr nombreux sont ceux qui se sont bousculés aux terrasses des cafés et des restaurants dès que cela a été possible. De même sitôt que l’on a su que l’on pourrait partir en congés durant l’été, tout le monde a commencé à réserver des locations à droite et à gauche. Tout le monde ? Non pas vraiment : les propriétaires de camping cars, eux, ont simplement commencé à tracer leur prochain itinéraire.

Acheter son camping car

Quand on y regarde de près, la crise aura eu des conséquences sur le tourisme et en particulier sur les conditions dans lesquelles on voyage. Les locations d’appartements de particuliers à l’étranger feront certainement les frais de cette période, pendant laquelle l’incertitude a régné, poussant les gens à rester en France pour les vacances, plutôt que de prendre l’avion jusqu’à l’autre bout du monde. Le grand gagnant pourrait bien être celui a eu l’idée de devenir concessionnaire de camping-car en Loire Atlantique, puisque c’est ce mode de voyage qui recommence à être populaire.

Dans le meme genre : Séjour de 72 heures à Val d’Isère

Une prise de conscience

Le camping car, c’est un mode de vie : on part tous ensemble, on vit tous ensemble dans un petit espace, et l’on n’a que l’embarras du choix pour ce qui est de la route que l’on va prendre. Il y a quelque chose de plus naturel, et de nombreux français ont pris conscience que les transports en avion comme le tourisme intensif dans certains pays avaient de graves conséquences sur l’environnement. A l’inverse, voyager pour découvrir son pays a du bon.

Sujet a lire : Séjour de 72 heures à Val d’Isère